samedi 13 juillet 2013

Bilan 2006-2012 du Service d'Eau Potable et d'Assainissement de Cognac

Le mois dernier a eut lieu la commission consultative du SIEEAC (Syndicat gérant l'eau potable et l'assainissement). Comme chaque année, le délégataire du service (Véolia) a remis son rapport annuel et le Syndicat (SIEAAC) a remis son propre rapport. J'y représentait l'Association de défense des Services Publics de Cognac.

Pour avoir suivi le dossier depuis 2005 assez précisément, mon impression est un cruel manque de vision a long terme (notamment manque d'investissement) qui pourrait s'avérer terrible pour les prochaines générations. Le SIEAAC semble naviguer vaguement a vu sans aucunes perspectives.

Délégation
Pour rappel, le SIEAAC est le syndicat qui a la compétence de gestion de l'eau potable et de l'assainissement. Le syndicat est composé d'élus de ces communes qui sont nommés par les conseils municipaux en leur sein.

Le SIEAAC ne gère que les aspects de plus hauts niveaux, puisque toute l'activité et la gestion quotidienne est délégué au groupe Véolia Eau depuis 1974 (bientôt 40 ans). Fin 2008 le contrat de délégation a été renouvelé pour 12 années, soit jusque fin 2019. En outre le SIEAAC délègue son rapport annuel a un cabinet privé : Gétudes...

En 2006 un rapport d'audit commandé par le SIEEAC (en vu du renouvellement de contrat de 2008) établissait les points critiques, on constate malheureusement que 7 années plus tard, peu de choses ont changés...

Nota : tout les chiffres, proviennent des rapports officiels et publics des rapports annuels du délégataire et du SIEAAC.

dimanche 23 juin 2013

Carnet de campagne [1] : A Cognac, les forces sont en place pour les municipales

Sous l'œil de la république

Jeudi soir un conseil municipal tristounet, avec un ordre du jour assez rébarbatif... Sauf qu'au dernier moment le Maire a fait ajouter un « rapport sur table ».

Rapport sur table

Un « rapport sur table » est un rapport ajouté au dernier moment, qui n’est donc pas à l’ordre du jour, généralement utilisé dans des cas d’urgence (quand on ne peut pas attendre le prochain conseil municipal le mois suivant).

Mais là ce rapport était un peu particulier, puisque éminemment politique, le Maire y proposait de retirer la fonction d'adjoint à l'un de ces adjoints : Serge Lebreton, adjoint au personnel et à la Démocratie Locale.
C’était l’issue d’une tragédie d'une semaine, de plusieurs mois, voir de quelques années…

dimanche 19 mai 2013

Gestion des déchets [2] : Des chiffres


Pour faire suite au billet précédent (avec retard) sur les déchets à Cognac, voici les données édifiantes des volumes de déchets que nous produisons en Charente et plus particulièrement à Cognac...

Volume des déchets

Nota : tout les chiffres indiqués (sauf indication contraire) sont pour l'année 2011 et proviennent du syndicat Calitom.

Collecte

Le volume annuel des déchets Charentais est de 133 938 tonnes d'ordures.
  • 51 033 tonnes d'ordures ménagères (sacs noirs) collectés, soit 207 Kg/habitants avec des écarts : 120 kg/hab à Birac et jusqu'a 281 kg/habitant à Cognac, ce qui nous place, à Cognac, dans le très haut du panier. Le volume semble lié à la densité urbaine, peut être lié au compost ?
  • 16 078 tonnes de déchets recyclables (sacs jaunes), soir 65 kg/habitant en collecte porte à porte. Calitom gère aussi 3600 bacs de regroupement. dont 1367 tonnes à Cognac (72 kg/hab).
  • 8235 tonnes de verres collectés, soit 36 kg/habitant

mercredi 2 janvier 2013

Gestion des déchets [1] : panorama de la situation à Cognac

La gestion des déchets à Cognac était à l'ordre du dernier conseil municipal via le changement de status proposé par le syndicat Calitom. Si la presse n'a pas semblé intéressé par le sujet (c'est le moins qu'on puisse dire, puisque on a eut droit a des commentaires déplacés d'un journaliste pendant la séance et un article très désinvolte) ; ce sujet est pourtant très pertinent et d'actualité.

C'est en effet cette année que le contrat avec Véolia expirera (fin juin 2013) à Cognac.

A Cognac, la gestion des déchets relève de la municipalité.
Cette gestion, décomposée en 3 secteurs n'est pas confié aux mêmes acteurs :
  • Ramassage des déchets ménagers : confié par un marché public à la société privé Véolia depuis déjà de nombreuses années.
  • Déchetterie : confié par marché public aussi à Véolia depuis 2006
  • Traitement : confié au syndicat intercommunal Calitom qui fait cette opération pour l'ensemble des communes de Charente sous la forme d'un service public.
1er billet de présentation du panorama des déchets à Cognac.


dimanche 25 novembre 2012

Les rues de Cognac (toponymie et cartographie)

Ayant beaucoup travaillés sur la cartographie de Cognac, dans le cadre du projet OpenStreetMap, je viens de terminer et compléter la liste complète des voies de la ville de Cognac.
Merci aux services techniques de m'avoir fournis une copie de leur liste qui m'a permis de finaliser la carte et de contrôler toutes les dénominations. De fait la carte OpenStreetMap de Cognac est complète et, a priori, sans erreurs du point de vue des voies pour le moins.

En parallèle j'ai entrepris une petite étude statistique sur les noms de ces 570 voies qui compose notre ville en essayant de proposer une petite recherche sur leurs noms, type, origines...

dimanche 7 octobre 2012

Nouvel hôpital en 2013

"Le feuilleton de l'hôpital de Cognac n'en finit plus... Dans la toute dernière ligne droite la presse annonce un petit retard de quelques mois.

Alors que ce nouvel hôpital devrait ouvrir ces portes au printemps 2013, c'est l'occasion de revenir sur ce feuilleton qui a commencé dans les années 1970.

Je reprend ici la fiche du collectif "Le Retour de l'Autruche" que je tiens à jour depuis 2004.
Retrouvez aussi les photos d'illustrations du blog sur l'hôpital ainsi que tout les billets qui y ont été consacrés avec le mot-clé "hôpital", y compris le premier billet de ce blog (le 8 octobre 2005, il y a 7 ans).

mardi 14 août 2012

Ballades au Bois du Portail

J'ai l'occasion de tester un GPS de randonnée : Garmin Dakota 20 qui l'on me prête pour quelques jours.
Le bois du portail est le lieu idéal d'y tester ce GPS afin de cartographier pour OpenStreetMap les chemins qui le traverse, aucune carte en ligne ne dispose de ces chemins.
Une occasion en or de mélanger plusieurs loisirs : ballade, cartographie, histoire, veille citoyenne et informatique...

Pour préparer cette exploration, commençons par un peu de documentation.

Historique
Le Bois du Portail, m'était inconnu jusqu'en juin 2006 ou la polémique a éclaté sur un projet de construction d'un nouvel ensemble immobilier. Le projet a été enterré mais a mis en lumière ce bois oublié.
Ce bois est le reste de la très ancienne forêt de chasse de la seigneurerie de Cognac (dont François 1er fut l'un des plus illustre membre). L'autre partie de cette forêt est l'actuel Parc François 1er. Cette forêt s'étendait bien plus au nord et à l'ouest sur 500 hectares (il en reste aujourd'hui a peine 22).

dimanche 8 juillet 2012

Ancien site Onyx : un dossier étonnant

De 1997 à 2001, la société SVE Onyx, exploitait un centre de tri des déchets au "59, rue Basse-Saint-Martin" (voir carte). Elle avait aussi en gestion le ramassage des déchets de la commune. SVE Onyx était une marque de CGEA (Véolia) et a été depuis intégré petit à petit à la branche "Véolia Propreté".
Depuis ce site pollué est resté en l'état… jusqu'à aujourd'hui ?
Ancien site Onyx : 59, rue Basse-Saint-Martin

Historique : 1969-2001

Selon la base de données BASIAS (Inventaire des sites industriels), ce site était exploité depuis 1969 par une casse automobile et récupération de métaux non ferreux, Ets Michel Bourdier. Selon cette base, le site est toujours exploité par SVE Onyx… Or il ne l'est plus depuis 2002, passons...

Depuis la filiale de Véolia n'a cessé de gérer le ramassage des déchets de Cognac, le tri des sac jaune (recyclable) et la déchetterie. Un marché annuel de 1 350 000 euros lors du renouvellement de contrat en 2006.
Le contrat expirera en juin 2015.

Pour les communes autour, et pour toute la Charente à l'exception notamment de Cognac et du Grand Angoulême, c'est le syndicat public Calitom qui gère le ramassage des déchets.
Ce même syndicat qui gère l'enfouissement des déchets ultimes (non recyclable) à Sainte-Sévère, y compris ceux de Cognac. La mutualisation des moyens, notamment sur le ramassage, n'est pas assuré par les 2 plus grands pôles urbains de Charente qui préfère faire cavalier seul...

Ainsi à Cognac, c'est Véolia qui ramassage les poubelles, gère la dechetterie et tri les sacs jaunes. Les sacs noirs (tout venant) et verre sont confiés ensuite à Calitom, ainsi que les résidus du tri des sacs jaunes.