mercredi 8 octobre 2014

9 ans...

Ce blog à ouvert le samedi 8 octobre 2005, soit il y a 9 ans....

Ce qui m'avait poussé à ouvrir ce blog citoyen en 2005 était une manifestation festive pour protester contre la privatisation de la chirurgie de l'hôpital, festive dans le sens ou il s'agissait de comédien qui faisait une vente aux enchères dans la rue des services publics de Cognac. Un détournement par l'absurde...

C'était pour moi, alors l'occasion de m'intéresser de manière active à la vie de la cité (politique au sens noble et vrai du terme) et de suivre et commenter les projets, réalisations et évènements de la vie à Cognac.

Ce blog a connut ses plus fortes audiences en 2008 lors de la campagne électorale des municipales qui j'avais suivi avec grande attention et rédigé plusieurs dizaines de billets.

Ensuite à partir de 2010 le rythme de publication a été allégé de par mes engagements citoyens et politique de plus en plus fort, mais ce blog continu sur ce rythme plus léger de 5 à 10 billets par an.

Ce blog c'est aujourd'hui :
Merci de votre suivi et à très bientôt.

J'en profite pour vous signaler mes autres blogs sur d'autres passions :

lundi 22 septembre 2014

Conseil Municipal : les déchets au rebut

La collecte des déchets était de retour à l'ordre du jour du dernier conseil municipal. Après avoir fait une brève apparition en fin 2013 ou la fin de contrat avait été repoussé d'un an pour officiellement "laisser le temps de préparer le dossier", officieusement pour pas que ce soit un sujet lors des élections municipales. Revoilà donc le dossier sur la table, puisque l'année supplémentaire est écoulée.

Situation

Depuis de très nombreuses années, c'est la branche Véolia Propreté qui gère le ramassage des déchets, le tri des poubelles jaunes et la déchetterie de la ville de Cognac, par le biais d'un marché public régulièrement renouvelé. Au préalable il s'agissait de la société Onyx, mais qui a été racheté par le groupe Véolia en 2001.

Dans tout le département (sauf Cognac et Angoulême les 2 agglomérations les plus denses) c'est le syndicat Calitom qui gère le ramassage des déchets, le stockage final étant géré par le même Calitom sur le site de Sainte-Sévère (pour Cognac et Angoulême aussi).

lundi 28 juillet 2014

Archives IGN : photos aériennes Cognac 1966 [3]

Troisième épisode de l'exploration des archives de photos aériennes de l'IGN réalisée sur Cognac. cette fois-ci nous voici en 1966.
On y découvre pas mal d'évènements depuis la dernière grande mission aérienne (1956) :

  • La cité de Crouin commence a émerger
  • L'usine Saint-Gobain s'est installé dans les champ derrière la gare
  • Le Lycée Jean Monnet a été construit, de même que la piscine.

Les premiers bâtiments de la cité de Crouin sortent du sol et prennent la place de terre agricoles.
Ce sont les immeubles des allées Arthur Rimbaud et Charles Baudelaire qui sortent de terre en premier.

lundi 14 juillet 2014

Chantier de fouille préventive à Salles d'Angles

Le site du Pont Neuf
En mai dernier la société Hennessy annonçait le lancement de grands projets d'investissements, dont une usine sur un site de 40 hectares sur la commune de Salles d'Angles pour 2017.
A priori les premiers travaux ont débuter, car une fouille archéologique préventive de grande ampleur est en cours au lieu-dit "Le Pont Neuf" à Salles d'Angles.

Comme le site du chantier de la ZA de bellevue (qui vient de recevoir Mr Bricolage) que j'avais visité en en 2009, il s'agit là de l'étape de diagnostique, qui correspond a la percée de tranchée peu profonde sur le terrain pour visualiser. Si des éléments intéressants sont découverts, cette étape peu être suivi d'une fouille plus ou moins approfondie suivant les cas.

Là au Pont Neuf, le site est particulièrement grand : 40 hectares, les tranchées extrêmement nombreuses et très longues. Je n'ai pas eut le temps de tout parcourir, mais une simple petit échantillon montre des traces claires et répertoriées (marqueurs numérotées apposés) de ce qui ressemble a des fossées, pieux ou murs.
Impossible bien sur de savoir a quelle période cela pourrait correspondre et ce que cela peut être...



dimanche 6 juillet 2014

Archives IGN : photos aériennes Cognac 1956 [2]

Suite de l'exploration des archives de photos aériennes de l'IGN sur Cognac, cette fois-ci la mission 1958.

Le futur camping, face au domaine de Chatenay. On y voit l'aménagement d'une piscine (Le Neptune) dans le fleuve, qui existait déjà sur les photos de 1948 mais à peine visible.

mardi 1 juillet 2014

Archives IGN : photos aériennes Cognac 1948 [1]

L'IGN propose, sur le Géoportail, la visualisation de photos aériennes réalisées pour la cartographie, de nombreuses séries sont gratuites. Exploration du Pays de Cognac dans les archives photographiques de l'IGN, en commençant par la série la plus ancienne : 1948.

Place François 1er en 1948
Aucune terrasse de café, la place Jean Monnet a une circulation sur le coté Nord,
pas de parking terrasse sur l'immeuble des Nouvelles Galeries

mardi 3 juin 2014

Pollution du fleuve Charente : pesticides, au cœur des données


Le fleuve Charente un petit matin d'hiver
Le 30 avril dernier, le journal local Charente Libre débusquait l'information issue d'un rapport du ministère de l'écologie : "Les pesticides dans les eaux douces" : La Charente serait le fleuve le plus polluée de France, concernant les pesticides, sur la section allant de Angoulême à Saintes.

En effet le rapport indique clairement notre zone géographique comme ayant le maximum de pollution aux pesticides en France : 6,2 µg/litre dans les eaux de surface !

A partir de 0,5 µg/L l'eau est impropre à la consommation et à partir de 5 µg/L l'eau est réglementairement impropre a produire de l'eau potable (c'est à dire que l'on ne peut pas la dépolluer).

Situation très critique
Le même rapport accuse explicitement le secteur agricole qui fait grand usage de pesticides, herbicides et autres intrants ; notamment en viticulture et notamment dans le Cognaçais ou le rendement prime sur la qualité du raisin...

samedi 13 juillet 2013

Bilan 2006-2012 du Service d'Eau Potable et d'Assainissement de Cognac

Le mois dernier a eut lieu la commission consultative du SIEEAC (Syndicat gérant l'eau potable et l'assainissement). Comme chaque année, le délégataire du service (Véolia) a remis son rapport annuel et le Syndicat (SIEAAC) a remis son propre rapport. J'y représentait l'Association de défense des Services Publics de Cognac.

Pour avoir suivi le dossier depuis 2005 assez précisément, mon impression est un cruel manque de vision a long terme (notamment manque d'investissement) qui pourrait s'avérer terrible pour les prochaines générations. Le SIEAAC semble naviguer vaguement a vu sans aucunes perspectives.

Délégation
Pour rappel, le SIEAAC est le syndicat qui a la compétence de gestion de l'eau potable et de l'assainissement. Le syndicat est composé d'élus de ces communes qui sont nommés par les conseils municipaux en leur sein.

Le SIEAAC ne gère que les aspects de plus hauts niveaux, puisque toute l'activité et la gestion quotidienne est délégué au groupe Véolia Eau depuis 1974 (bientôt 40 ans). Fin 2008 le contrat de délégation a été renouvelé pour 12 années, soit jusque fin 2019. En outre le SIEAAC délègue son rapport annuel a un cabinet privé : Gétudes...

En 2006 un rapport d'audit commandé par le SIEEAC (en vu du renouvellement de contrat de 2008) établissait les points critiques, on constate malheureusement que 7 années plus tard, peu de choses ont changés...

Nota : tout les chiffres, proviennent des rapports officiels et publics des rapports annuels du délégataire et du SIEAAC.