samedi 28 janvier 2006

Cognac sous la (petite) neige


Jardin de l'Hotel de Ville sous la neige
Météo France l'annoncait depuis 2 jours, et bien ça y est : il neige à Cognac depuis ce matin.
Pour moi ça tombe bien c'est le week-end pas besoin de me déplacer, je peux juste en profiter.

Le climat est généralement doux à Cognac et la neige rare. La dernière fois il y a 2 ans la neige a tout de même tenue une journée entière et assez épaisse, ce qui m'avez permis de faire un énorme bonhomme de neige (dans le style Calvin & Hobbes) avec les enfants.
Cette année c'est très léger, mais en ce début de soirée ça commence a tenir dans les rues et ça devient sérieusement glissant...

3 commentaires:

CROISE Marlène a dit…

je vous félicite pour la qualité des photos, celles du Parc François 1er sous la neige sont magnifiques.

Amicalement.
Marlène CROISE. Conseiller délégué au Parc François 1er.

Thierry LE DOZE a dit…

Cela fait tout drôle de revoir sa ville sous la neige...
J'étais pas très vieux la dernière fois que je me suis battu à coup de boules de neiges dans le parc françois 1er...

Merci ;)

Jérôme MOUHOT a dit…

Réponse à Michel Aparis

Le Docteur Aparis pose toujours, ce qui est son droit, son regard de grand sage sur les affaires municipales.
Mais ses anciennes et longues années de mandat ne l’empêchent nullement de faire quelques confusions et approximations dans l’approche des choses.
Je souhaite donc lui apporter très amicalement quelques précisions.
Le futur Centre aquatique (et non nautique) correspondra aux nouveaux besoins de la population du territoire communautaire qui, comme sur tout le territoire national, évoluent et se tournent vers une pratique moins sportive et plus ludique de la natation.
Les installations actuelles répondent à un concept aujourd’hui largement dépassé, qui n’est plus en phase avec les exigences d’aujourd’hui.
Partant de ce constat, les élus communautaires ont lancé ce projet, mais tout en ayant précisément à l’esprit de créer un nouveau centre qui ne soit pas démesuré par rapport aux dimensions de notre territoire.
Ce projet n’a rien à voir avec les Antilles de Jonzac ou Nautilis à Angoulême, deux réalisations que les élus ont d’ailleurs visité afin d’éviter quelques écueils, en particulier en terme d’impact financier.
Ceci étant rappelé, je constate que le Docteur Aparis confond allègrement la Communauté de Communes de COGNAC et la Ville de COGNAC; ainsi, le financement du centre aquatique sera assuré par le budget de la Communauté de Communes et non celui de la Ville. Or, Michel Aparis cite les orientations budgétaires de la Ville et les difficultés municipales à boucler le budget sans fiscalité supplémentaire, dont il aurait pu rappeler, soucieux du détail comme il l’est, qu’elle demeure en tout état de cause parmi les plus basses de France pour les villes moyennes comme la nôtre.
Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour préciser que si la fiscalité a été légèrement augmentée, c’est pour faire face aux coûts engendrés par le fonctionnement des nouveaux équipements, tels que l’Espace 3000 ou le Musée des Arts du Cognac, à la création desquels l’ancien adjoint au Maire qu’est Michel Aparis n’est pas étranger…
Je précise que la prospective financière réalisée avec le cabinet KPMG sur 2004-2005 a permis de montrer la faisabilité financière de l'ensemble du programme pluriannuel d'investissements (dont fait partie le centre aquatique) de 2005 à 2009.
Quant au déficit prévisionnel, celui-ci s’élève à 450 000 euros.
Enfin, j’ajoute qu’afin de maîtriser les coûts, le complexe sera géré en régie directe, la collectivité ne souhaitant pas se dessaisir de la gestion de ce nouvel équipement en le confiant à un privé qui rechercherait du profit...

Jérôme MOUHOT
Maire de Cognac
Président de la Communauté de Communes