mercredi 6 février 2008

Conseil municipal de Châteaubernard

Conseil municipal de Châteaubernard.

Pour cette nouvelle année, après avoir assisté à de nombreux conseils municipaux de Cognac et de la communauté de communes, je me suis fixé comme objectif de suivre les conseils municipaux des autres villes de la communauté. Ceci afin notamment de jauger les ambiances et de comparer les méthodes de travail.

Lundi dernier, je me suis rendu au conseil municipal de Châteaubernard, la deuxième ville de la communauté en nombre d'habitants. Une ville de 3489 habitants (INSEE 1999) en pleine mutation et développement. Voisine de Cognac mais avec une configuration radicalement différente.



Châteaubernard possède une grande réserve foncière et un parc d'entreprises très important, qui lui donne un statut particulier au sein de la communauté de communes par son important apport financièrement (30 à 35% de la taxe professionnelle pour 10% de la population). C'est aussi une ville plutôt bien gérée par la municipalité actuelle puisqu'elle est très peu endettée (5,8 fois moins que Cognac, par habitant).

Le conseil débute à 20h45, un horaire bien plus adapté pour moi que celui de Cognac (18h30).
Châteaubernard dispose d'un conseil de 16 membres, ce soir là 11 était présent, les autres excusés.
Changement d'ambiance par rapport au conseil de Cognac, bien plus conviviale et détendue tout en restant formelle. Une salle moderne et agréable que je partageait avec 3 autres citoyen(nes) dont la correspondante du journal Sud-Ouest. Aux murs des plans de la ville et l'affiche officielle de la république : Châteaubernard a opté, au lieu du classique portrait du président, pour un ensemble de portrait de tous les présidents de la république.

En début de séance, Jean-Claude Faymendie, le maire, prend le temps de lister les présents et les excusés, suivi d'un petit discours de remerciement : il s'agit du dernier conseil avant les élections municipales.
Autre point de protocole radicalement différent, le premier ordre du jour est la ratification du compte-rendu du précédent conseil mis au vote ; qui à Cognac est simplement réalisée par la signature des conseillers.

Les sujets de l'ordre du jour s'enchaînent ensuite, je ne retiendrai que les plus significatifs :
  • Modification des statuts de la communauté de communes : la communauté propose à ses membres de modifier le paragraphe sur la compétence des ateliers-relais. En résumé, précédemment la compétence s'étendait à "tous les ateliers-relais" ; il est désormais proposé "à toutes les créations d'ateliers-relais sauf ceux à destination des métiers d'arts". Le maire indique que la rédaction lui semble trop floue (toutes les créations ne s'appliquerait qu'aux futurs ateliers et l'exclusion des métiers d'arts lui semble étrange et pas assez précise : qu'est-ce qui sera réellement inclus exactement ? Il interroge le conseil sur le devenir du projet en cours à Boutiers d'un atelier-relais autour des métiers du bois : quel sera sont statut avec ce nouveau texte ? Il proposera de voter non à cette demande et de réclamer des précisions dans la rédaction.
  • Instauration d'un partenariat avec l'administration pénitentiaire et le SPIP pour accueillir des personnes soumises à une peine de travail d'intérêt général. Cette mesure est présentée comme une action sociale visant à améliorer l'intégration et aider l'administration pénitentiaire.
    Plusieurs questions des élus ont permis d'approfondir le sujet.
  • Achat d'un défibrillateur cardiaque à destination du club des anciens et des manifestations sportives. Ce sera un coup d'essai visant à sensibiliser la population et a engager une action pour favoriser les différents intervenants à s'équiper. L'achat sera accompagné d'une formation.
  • Motion auprès du ministre de l'économie et du développement durable pour dénoncer la renonciation de l'état envers les services des DDE qui fournissent un appui indispensable aux communes. La restructuration actuelle fait craindre un transfert des charges vers les collectivités locales. Le maire prendra l'exemple de la 2x2 voies qui doit contourner Cognac et qui devait voir en 2006 son périmètre défini. Or l'état n'a encore rien fait et le périmètre reste très large bloquant de nombreux projets. L'état n'a rien fait car les financement ne sont pas au rendez-vous. Il fait part de sa rencontre avec le préfet récemment qui était plutôt pessimiste et entrevoyait les mise en 2x2 voies pour 2020 peut être...
  • Le PLU de Châteaubernard (Plan Local d'Urbanisme). Le gros dossier de la soirée avec le vote final de ce document qui a nécessité plusieurs années et qui définit et planifie l'urbanisme communal. Le PLU est un outil pour la commune pour maîtriser son développement urbain. Le PLU de Châteaubernard a été initié en 2003 à partir de l'ancien POS. Le PLU de Châteaubernard est soumis a une forte contrainte avec la base aérienne qui définit un PEB (Plan d'exposition aux bruits), une zone ou l'urbanisme est très fortement encadré afin de réduire les nuisances dues au bruit. La maire indique que dans un proche avenir ce PEB pourrait être revu.
    On distingue aussi l'emprise du projet de 2x2 voies qui gèle un couloir de 300 mètres de large par endroits et qui traverse la commune.
De manière générale les dossiers sont exposés en détail et de manière très pédagogique, plutôt intéressant même si évidemment ça rallonge le conseil.
Le maire reste l'intervenant principal mais les autres élus participent aux débats en posant des questions ou en élargissant certains dossiers.
Le conseil de Châteaubernard a aussi une spécificité qui joue : l'absence d'opposition. En effet les 16 élus sont tous issus de la même liste puisqu'ils ont emporté les élections précédentes haut-la-main.

Après avoir longuement fait durer le suspens, Jean-Claude Faymendie se présente à sa succession à Châteaubernard. En face de lui, un ancien de son équipe qui a quitté le navire en cours de route : Daniel Boyer.

29 commentaires:

momo a dit…

pad,

ce n'est plus le blog de cognac mais le blog de la communauté de comunes...Perso, je ne connais pas les affaires des villes alentours. Je dirais simplement que faymendie est un élu de gauche, qu'il a de la chance d'avoir sur l'axe angouleme//Saintes ( la 2*2 voies est une richesse) sans la communauté de comunes, il n'y aurait pas les infractructures sportives. Tout ce que je sais c'est que le maire de chateaubernard est un réac, un peu comme la liste de gourinchas.
Remarque: si la ville de cognac et de chateaubernard passent à gauche, ca serait le pompom...

Morgan a dit…

Je trouve très bien l'idée de nous faire découvrir l'actualité politique en dehors de celle de Cognac .

Bon courage pour la suite des Conseils Municipaux !


Morgan B

Anonyme a dit…

merci a pad d'avoir pris l'initiative d'assister aux réunions des différents conseils municipaux de la CDC . Cela permetra aux citoyens de la communauté d'avoir un avis sur le déroulement et les débats de chaques réunions de conseils des villes de la communauté.

PS: momo devrait mieux s'informer sur les richesses et les infracstructures sportives de Châteaubernard

je me marre a dit…

Momo, prend une calculette!!!
Chateaubernard détient près de 35% de la taxe professionnelle de la communauté de communes. Sans Châteaubernard, c'est la CDC qui serait à bout de souffle, à bout de forces, même de toutes ses forces.
Ensuite, depuis quand la CDC s'occupe-t-elle d'infrastructures sportioves? C'est une compétence municipale!
Alors arrête donc de faire de la désinformation, bosse tes sujets.
Pour te paraphraser, si Cognac et chatob se retrouvent avec des hommes de droite qui s'y connaissent autant que toi,n alors là, oui, ce sera le pompon, petit-patapon même!

Gribouille a dit…

Momo , tu t'égares , tes arguments sont pas sérieux.Il faut aussi reconnaitre de ce qui est fait et bien fait.La gestion de Chateaubernard semble sérieuse et pour moi J.C. Fayemendie n'a pas à s'inquieter pour le resultat des prochaines Elections.D'ailleurs les derniéres législatives ont fournie un sondage grandeur nature au Maire de Chateaubernard.Quand au réalisations de cette ville on peut citer par exemple la bibliothéque , les rénovations des installations sportives etc... sans oublier le projet "buffalo grill".Pas mal pour une ville avec à sa tête un "réac".D'ailleurs tu ne semble pas connaitre la définition de ce mot.

Anonyme a dit…

bonjour,
Vous oubliez de dire, si je connais bien les textes, que chateaubernard avait 23 conseillers municipaux en 2001.
Vous trouvez normal qu'un conseil fonctionne avec des pouvoirs permanents de ceux qui sont démobilisés ?
Siéger à 11 sur 23 pour un dossier aussi important que le PLU, cela prouve qu'il existe un réel problème dans cette commune.

Je crois, quand on veut être informatif, qu'il faut donner toutes les explications.
Il y a eu 7 démissions durant le mandat, 6 élus ne s'investissent pas sur des dossiers stratégiques et terminer à 11 élus, je trouve cela très inquiétant. PAS VOUS ?

Pierre-Alain Dorange a dit…

Je ne connais pas le nombre de conseillers initial, mais il semble bien que c'était en effet 23. Je n'ai pas suivi en détail la vie politique de Châteaubernard, mais il y a eut certes des démissions puisqu'il sont 16 en fin de mandat.
Ce jour là ils étaient 11 présents, soit 5 absents. Les conseils municipaux sont rarement "pleins" et c'est vrai dans toutes les communes.

Le vote du PLU était ce jour là une formalité, puisque tout le travail a été fait en amont depuis des années, il s'agissait d'une ratification, mais surtout d'une présentation au public, qui n'était que 2 (si on enlève moi et le correspondant de SO).

Anonyme a dit…

bonjour
gribouille

Moi je pense que JCF a fait le plein de ses voix pour une élection législative.
Pour des municipales ce sera bien différent, et, comme il le déclare, ce n'est pas sa tasse de thé, j'espère que le mépris des électeurs qu'il affiche lui fera perdre la commune
Il faut aussi revoir votre sujet, la bibliothèque était déjà en service avant son élection.
Qu'a t il construit ?, rien, même pas la salle des fêtes qui était au budget 2001 et ce n'est pas faute d'argent alors pourquoi ?
Ce n'est qu'un troublion qui essaie par tout moyen de faire parler de lui.

Allez attendons les compte rendus des autres conseils municipaux de la CDC car cette idée de faire connaître les autres communes est une bonne chose.

Gribouille a dit…

Je fais amende honorable sur l'inexactitude de mes propos, n'habitant à chateaubernard (mais trés proche) il me semble simplement que la ville propose et dispose d'infrastructures sympathiques et même si elles ne datent pas d'aujourd'hui elles sont en tous cas trés attrayantes.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
tres en colere a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Pierre-Alain Dorange a dit…

Je me vois dans l'obligation de supprimer les commentaires de ce soir, tous plus bas et raz du bulbe les uns que les autres... Du débat OUI, de la goujaterie NON !

Un nouveau virus contamine les citoyens de Cognac et ses environs ? Une pollution industrielle frappe l'internet Cognaçais ?

Je rappel que les commentaires diffamatoires et attaques personnelles (surtout gratuites) ne sont pas tolérés.

Merci de lire la charte avant de publier vos commentaires et bien garder à l'esprit que ce blog n'est pas un forum et que les commentaires doivent porter sur le sujet du billet et pas sur vos ressentiment les uns envers les autres.

Si vous tenez à exprimer vos idées sur Châteaubernard vous pouvez utiliser éventuellement le forum de la liste d'opposition ou bien créer vous même votre espace de crachats, merci.

Anonyme a dit…

bravo PAD de veiller à tous ces débordements

Même si je suis en désaccord avec JCF, chaque citoyen a droit au respect et c'est comme cela que les choses avancent

TOTO a dit…

Toto a Pad
Merci pour la mise au point

Je trouve très bien que Châteaubernard ait bouclé son PLU ce qui n'est pas le cas de toutes les communes. C'est ce qu'on appelle avoir fait son boulot correctement car le développement urbain d'une commune est important.

Quant à la présence et la démission des élue (es) au sein du conseil municipal de Châteaubernard,( n'en déplaise a certains) malheureusement cette situation n'est pas unique à Châteaubernard.

Pour ces deux sujets il suffit de lire couramment la presse pour s'en aperçevoir

Anonyme a dit…

Bonjour TOTO

passons sur le site de Chateaubernard et nous pourrons débattre car 30% de démission c'est hors du commun

TOTO a dit…

Toto à anonyme

Inutile de changer de site ( je reste fidèle a pad )car je veux que les propos restent corrects. Ce qui n'est pas le cas du site d'on vous parlez.

En ce qui concerne le pourcentage je tiens quand même à vous préciser qu'il n'y a eu à ma connaissance que 3 démissions à Châteaubernard ( 3/22, revoyez vos fractions!...

Anonyme a dit…

dommage Toto, il ne tient qu'à nous de rester corrects
S'il ne reste que 16 sur 23 élus cela fait 30% de démission
A bientôt

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Pierre-Alain Dorange a dit…

Bonsoir anonyme,
Ce site n'est pas un forum de discussion si vous voulez commenter un message que j'ai laissé sur le forum de DB, merci de le faire là-bas ce sera plus simple et plus clair.
Je retire donc votre commentaire qui n'est certes pas polémique mais n'a rien a faire ici.

Anonyme a dit…

au lieu de censurer(par trouille) des commentaires humoristiques sur des sujets aussi importants que le PLU de Chateaubernard, et sans imaginer une seconde que les auteurs de ces commentaires ont peut-etre des raisons d'etre aussi incisifs, la moindre des consciences du plus petit journaliste de base( ou blogger, en l'occurence) serait de publier ce PLU
mais ne revons pas....

Pierre-Alain Dorange a dit…

A anonyme de 19:01

Les commentaires que j'ai supprimés ne parlaient pas du PLU et ne faisaient que des remarques sur des individus, ce que la charte de ce blog n'autorise pas.

Le but ici est de débattre. Si vous avez des informations ou des remarques réelles sur le PLU ou sur la façon dont ce PLU a été construit, je suis a l'écoute.

En ce qui concerne le PLU en lui même, celui-ci a été voté et doit maintenant passer par l'administration (le préfet) qui a 1 ou 2 mois (je ne sais plus) pour le valider. C'est uniquement a partir de ce moment là qu'il sera accessible et public.

Une fois publié, il est fort peu probable que j'en mette ici une copie, c'est une document d'environ 80 pages, comportant de nombreux plans à très grande échelle. Je me vois mal photographier toutes ces pages pour en mettre une copie ici, d'autant plus qu'il sera consultable par tous en mairie et à la préfecture passé ce délai... Si il ne vous convient pas a ce moment, vous pouvez toujours vous tourner vers le préfet.

Anonyme a dit…

La médiathèque date d'avant JCF
Le buffalo-grill: développement économique = compétence CDC (au sein de laquelle JCF ne fait que s'opposer, le dernier conseil municipal relaté par PAD en est un exemple)
La gestion: une commune qui génère plusieurs années de suite des excédents, c'est une aberration! L'argent collecté par les impôts doit servir à développer des projets d'intérêt général, pas à dormir sur le compte de la commune (ce qui, soit dit en passant, n'est productif d'aucun intérêt). Le contribuable castelbernardin devrait réclamer le remboursement de l'argent qu'il a donné pour rien. S'endetter sur 15 ans pour une salle des fêtes par exemple est tout à fait logique.
La réunion publique de Boyer: JCF est le seul candidat à oser ce genre de provocation, théatralisée.
Les démissions: c'est pour protester contre l'absence de délégation aux adjoints qu'ils sont partis (JCF veut que tout passe par lui à la mairie).
Un homme de gauche qui supprime les primes des agents municipaux, on n'a jamais vu cela!

Pierre-Alain Dorange a dit…

A anonyme de 17:08

Je me permet d'intervenir car ton commentaire est bien trop partisans sur certains point, c'est bien sur ton droit mais ce n'est pas, a mon sens, le reflet de la réalité :

* concernant la médiathèque. Le projet a été initié par l'équipe précédente mais il s'agissait d'une bibliothèque. C'est tout de même son équipe municipale qui a transformé le projet en médiathèque et qui l'a réaliser. En en faisant un outil de culture accessible à tous gratuitement : ce qui n'était pas dans le projet initial de l'ancienne municipalité.

* concernant la CDC, en disant que JCF s'oppose tout le temps en prenant exemple sur la décision voté ce jour là : je tiens a vous signaler que Cherves-Richemont a fait par exemple la même analyse que JCF sur le sujet (voir mon compte-rendu) et que sur ce sujet et d'autres à la CDC il y a controverse. JCF n'est pas isolé sur ces sujets, même si il est probablement celui qui l'ouvre le plus. Beaucoup des autres communes estime n'avoir aucun pouvoir face à Cognac et laisse tout passer...

* concernant la gestion financière, la commune peut certes s'endetter et le fera très probablement pour le projet de salle des fêtes, car la réserve ne suffira peut être pas et de toute façon il est bon pour une commune d'avoir une trésorerie importante. Si toute le pouvait elle le ferait.
Certes le hauteur de la trésorerie parait élevé, mais la stratégie de JCF (si j'ai bien compris) est d'anticiper le court et moyen terme au niveau des changements en cours à la CDC : qui elle s'endette beaucoup et va probablement devoir revoir drastiquement les aides accordées aux communes : ce qui occasionnera une baisse pour toute les communes. La réserve de Chateaubernard est là pour amortir cela dans le proche avenir.
Bien sur, on peut imaginer de tout utiliser, mais alors au moindre futur projet la commune devra de nouveau s'endetter et forcement rapidement augmenter les impôts ou baisser son investissement. Il faut savoir trouver un équilibre et c'est un sujet de débat

je ne cherche pas a vous contredire, vos opinions sont les votres, mais juste a recentrer le débat autour de faits plus "réel", car votre argumentation ma semblait vraiment trop partiale sur le coup.

Anonyme a dit…

sur la gestion financière, je maintiens que c' est une grave erreur car il faut toujours avoir en mémoire que les couts des travaux augmentent chaque année entre 8 et 10%, que les taux d'intérêts augmentent en cette période d'instabilité financière mondiale, que le potentiel fiscal d'une commune entre en ligne de compte pour l'attribution des aides de l'état.
Cette politique d'attentisme coute cher à une commune qui n'investit pas.

Cette politique financière va diminuer considérablement les possibilités d'investissements futurs.
Sans polémique aucune je vous assure que chaque financier raisonne de la même manière.

Anonyme a dit…

eh PAD, pardon d'avoir joins ce commentaire, j'ai oublié et vous aussi, je pense que les blogs doivent etre fermes ; heureusement on ne parlait pas d election

Pierre-Alain Dorange a dit…

Non c'est jusqu'à ce soir minuit.
De toute façon ce sont les candidats qui ne sont pas autorisés à faire de la propagande électorale. A moins que vous ne soyez sur une liste il n'y pas de problème.

Je fermerai les commentaires ce soir pour pallier à tout éventuel soucis.

Anonyme a dit…

non, je ne suis pas candidat

Anonyme a dit…

Bonsoir
Je tiens à vous remercier Pad pour votre blog et l'excellent travail.
Je ne suis pas forcément d'accord avec toutes vos analyses mais en grande majorité elles sont assez objectives (sauf suppression de mon message non polémique). Ce travail a permis à chacun de se rendre compte de la réaction des électeurs face aux diverses opinions.
La richesse des hommes est due à leur diversité d'opinion et à leur différence.
Je souhaite longue vie à ce blog car, outre les actualités politiques actuelles qui ont amenées quelques débordements, les sujets abordés sont très riches (histoire notamment)