jeudi 15 mars 2007

Saint-Gobain Cognac, l'un des plus gros pollueur régional

Comme tous les ans, la Drire a publié son nouveau rapport des émissions polluantes en Poitou-Charentes pour l'année 2005. Données relayées en détail par le site internet de l'iREP, qui permet l'accès à l'historique des émissions des sites industriels soumis à déclaration.
Les délais de mises à disposition sont longs, environ 11 à 15 mois pour récolter les données, les analyser et les valider.

Comme l'an dernier, à Cognac, St-Gobain reste le plus gros pollueur local avec notamment le rang de 1er pollueur régional pour les poussières, l'arsenic, le chrome, le cuivre, le nickel, le cadmium et le plomb, 4ème pollueur régional pour le CO2.

Historique de la mesure de la pollution
  • Le site est sous surveillance par l'ATMO depuis 1998, notamment au travers du capteur de pollution atmosphérique situé place Camille Godard et dont les données sont accessibles en temps réel.
  • Depuis 2003, des analyses semestrielles des eaux souterraines sont menées afin de surveiller le site. St-Gobain puisse en effet de l'eau dans le nappe phréatique et ayant des sols très pollués il y a des risques de contamination de la nappe.
  • En 2004, le site a été classé à risque classe 2 et des études des sols ont été effectués par St-Gobain.
  • En 2004, le site est soumis à un arrêté préfectoral pour stopper son activité a cause d'un taux trop important de légionnélose dans ces tours de refroidissement.
  • En 2005, l'ATMO a réalisé des analyses atmosphériques notamment autour des poussières, du souffre et du plomb. Sans mettre en évidence des densités moyennes hors réglementation, un impact important a été constaté, dépendant des vents.
  • En 2006, il était prévu une étude indépendante de la pollution des sols concernant le plomb, pas pu trouver à ce jour de détails complémentaires. Si l'étude a été faite, les résultats devraient être disponible courant 2007, comme cela a été le cas pour l'étude de l'ATMO en 2005.
  • Mars 2006, un incendie se déclare à St-Gobain dans une conduite électrique jouxtant une conduit de fuel. Heureusement pas trop de dégât, mais cela a mobilisé 6 véhicules spécialisés en provenance de Cognac, Jarnac et Chateauneuf, ainsi que le sous-préfet. Incendie suivi d'un deuxième 15 jours plus tard dans un laboratoire.
  • Pour 2007, St-Gobain a annoncé l'installation prochaine d'électrofiltre qui permettront de diminuer "l'impact environnemental".
Selon les chiffres de l'iREP et de la DRIRE, St-Gobain rejette environ 3 tonnes de plomb dans l'atmosphère par an.

Résumé des données 2005
Pollution atmosphérique (émissions princiaples)
  • CO2 stabilisé à 121 000 tonnes par an (3,8 Kg par seconde), c'est un gaz à effet serre qui contribue au réchauffement climatique. 121 000 tonnes représente les émissions de 28 000 foyers individuels (intégrant le chauffage, l'électricité et les voitures).
  • SO2 en légère baisse (850 tonnes par an, -3,3 %).
  • NOx en hausse (389 tonnes par an, +15%), il s'agit du NO et NO2, combiné avec l'eau il se transforme en pluie acide.
  • Plomb en forte hausse (3 103 Kg par an, +31%), est un métal très toxique.
  • Chrome en forte hausse (525 Kg par an, + 49%), toxique.
  • Arsenic en très forte hausse (283 Kg par an, +49%), très toxique.
  • Nickel en baisse (138 Kg par an, -12%), métal toxique.
  • Cadmium en forte hausse (74,8 Kg par an, +46%), métal très toxique.
Si les années précédentes avaient montré des baisses sur la plupart des émissions, 2005 est un retour inquiétant à la hausse.

Prélèvements en eaux
  • Eau souterraine 271 000 m3/an (+8%)
  • Réseau 102 000 m3/an (+38%)
St-Gobain stabilise sa consommation directe dans la nappe souterraine pour augmenter sa consommation sur le réseau d'eau publique du SIEAAC et géré par Véolia. La consommation totale représente celle d'environ 6 800 foyers.

Rappellons que la charte environnementale de la ville de Cognac, adopté en 2005, indique :
"[...] De plus, ni l'industie, ni l'artisanat ne génère d'importantes nuisances", expliquant qu'il n'y ait aucun point dans cette charte concernant les pollutions ou les risques industriels.
J'y reviendrai dans un prochain billet.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Quleques Précisions:L'incendie qui a eu lieu dans une galerie technique n'était en fait qu'un court circuit electrique provoquant un arc électrique sur la partie exterieur de l'usine , enfin l'incendie du laboratoire n'étais en fait qu'un isolant thermique ou la poussiere se consummait.Rien d'important ni de spectaculaire. Enfin rapellons que l'usine de cognac recycle plus de 90% de verre ménagé (calcin) dans les fours 1 et 3 participant de maniére importante a l'amelioration de l'environnement dans ce secteur .

boss-hogg a dit…

Je suis surpris de retrouver cet article sous forme de tract affiché dans l'usine avec l'entête de la CFTC.
ce site servirai t'il de propagande pour le syndicat Chrétien ?

pad a dit…

cher boss-hogg je n'étais pas informé que ce billet avait été reproduit sous une forme quelconque et je ne connais pas la CFTC et encore moins celle de Saint-Gobain.

Le contenu de ce billet ne fait que notifier les indications de la DRIRE qui est un organisme d'état directement sous la tutelle du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie.

La reproduction de mes billets reste toutefois autoriser à tous pourvu que la référence d'origine soit indiqué (ce qui est précisé par la licence Creative Commons indiqué en bas du bandeau droit).

Je ne saurai en aucun cas pouvoir être informé des copies effectués de par la nature même d'internet.

Après bien sur libre à vous de croire ce qui vous plaira, nous sommes heureusement dans une société de liberté.

Pour vous faire une opinion je ne saurai trop vous conseiller de parcourir cet humble blog qui vous montrera ce que j'estime être ma liberté d'esprit.

boss-hogg a dit…

Merci pour votre réponse et felicitations tout de même pour la qualité de vos billets.Je ne suis pas toujours d'accord avec vous mais il faut apprécier le travail et la création.
En ce qui concerne la CFTC st gobain elle a surement "oublié" de préciser sa source (lol) , de toute façon cela montre le manque de créativité de son équipe....
Salutations pad