samedi 22 septembre 2007

Un été à Cognac (1) : Conseils Municipaux

Cet été, j'ai lâché ce blog pendant 7 semaines. Après bientôt 2 années de billet hebdomadaire je me suis accordé une pause estivale, d'autant plus que le wiki du Collectif Le Retour de l'Autruche m'a pas mal occupé pendant ce temps là.

Même si l'été est plutôt une période calme, quelques événements intéressants s'y sont déroulés sur le plan citoyen, je reviens donc sur ceux-ci dans ce premier billet.

Conseils municipaux des 16 et 30 juillet.
Après 4 mois de vacances pour nos conseillers (pause décidé par notre maire afin de pouvoir organiser sa campagne législative), le conseil municipal avait un peu de boulot à rattraper d'où ces 2 conseils coup sur coup.

Acquisition des anciens abattoirs (rue des Gabariers) pour 400 000 euros ainsi qu'un bâtiments attenant (100 000 euros). Cet achat met fin a plusieurs années de longues négociations. Ce lieu qui accueille les concerts de l'association West-Rock et du festival Blues Passion depuis quelques années et devrait leur être finalement dévolu. West-Rock qui est en nomadisation depuis fin 2005 suite a l'interdiction d'utiliser la salle du contre d'animation pour cause de nuisance sonore.
West-Rock va pouvoir commencer sa saison 2007-2008 plus sereinement, même si il reste des points a éclaircir et à finaliser : officialisation de la cession, matériel sonore adapté a acheter, insonorisation des lieux a prévoir, aménagement de salles de cours et de répétition, cohabitation avec Blues passion a organiser (dans le cadre d'un pôle musical), voir même la cohabitation avec d'autres structures comme cela a été évoqué avec un hypothétique futur pôle jeunesse autour d'une salle maison des jeunes et un skate-park, ainsi que la présence d'un nouveau quartier en gestation juste au dessus sur le site JG Monnet.



Rappelons que ce bâtiment était la propriétaire de la ville jusqu'en 1992 ou il avait été cédé au privé pour y installer un restaurant. Depuis il avait été racheté par la société L&L et revient donc en 2007 dans le giron municipal.
: la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille pour les batiments.
Ces anciens abattoirs ont été originellement construit entre 1854 et 1857 sur l'ancienne île de la Vigerie (voie d'eau comblé quelques années auparavant) et restent encore en terrain inondable.

Renouvellement d'un crédit de 4 500 000 euros auprès de la Société Générale pour une année supplémentaire.

Transfert des compétences eaux pluviales du SIEAAC à la Communauté de Communes. Le dossier eaux pluviales est assez importants à Cognac et Châteaubernard, quelques quartiers subissent régulièrement des dégâts lors de gros orages (rue Lhomeyer, rue de Segonzac, rue Jean Jaurès et rue de Marignan notamment). Les travaux sont promis depuis 2003 et rien n'a encore été fait. Le transfert de compétences du SIEAAC vers la Communauté de Communes (qui a pris plus d'un an) devrait permettre d'imaginer désormais une mise en place des travaux nécessaires, qui ont été estimé à 3 200 000 euros en 2005.

Participation financière a des travaux dans le bureau de poste de Crouin : 34 400 euros pour la ville de Cognac, 7 600 euros pour la Chambre de Commerce et 11 100 euros pour La poste. Le maire a évoqué un "chantage" de la poste sur le sujet, mais le maintien de ce "service public" prime. Les élus de l'opposition ce sont abstenus sur ce dossier.

Approbation de la délégation de service public pour la gestion du golf de Cognac, situé sur la commune de St-Brice.
Le cahier des charges de DSP prévoit un co-financement des travaux à venir (système d'arrosage et agrandissement) ainsi que des tarifs "raisonnables" (dont le sens m'échappe) sur 12 années. Objectifs difficiles alors que le club est en déficit permanent et que le document conçut par le club lui-même pour donner les enjeux aux élus évoque clairement des augmentations de cotisations de 20% ainsi que la reprise en gestion direct de la boutique et du restaurant ainsi que le développement nouveaux services... Signes d'éloignement d'un service public ?
La procédure d'appel d'offre va pouvoir démarrer dans l'urgence, car le golf doit avoir un gestionnaire au plus tard en décembre. L'association actuelle qui gère effectivement le golf devrait ce voir confier la gestion ; la procédure d'appel d'offre sera formulée pour écarter tout autre concurrent potentiel : ce qui est formellement interdit par la loi pourtant.
Les élus de l'opposition ce sont abstenus sur ce dossier, jugeant qu'une telle structure relève plus du domaine communautaire que municipal.

Depuis fin 2005, les villes de Jarnac et de St-Brice se sont désengagés du golf, laissant la ville de Cognac seule aux commandes.

Création d'un multiplex Cinéma. Coût prévisionnel de 6 026 700 euros, le conseil municipal a voté le lancement de la procédure d'appel d'offre.
Le financement a été validé par un crédit-bail qui permet à la municipalité de ne pas charger le budget investissement (qui a été promis comme stable cette année, cette opération le doublerait). C'est donc une banque qui financera les travaux et qui louera à la ville pour une durée de 30 à 40 ans. A l'issu de ce délai la ville deviendra le véritable propriétaire des lieux. Ce multiplex de 7 salles (1379 fauteuils) verrait le jour en janvier 2010 et comporterait au rez-de-chaussée une galerie commerciale (coût de 1 000 000 d'euros). A ce jour, aucun autre financement n'est en vu, ni auprès du conseil régional ou départemental. Les élus de l'opposition ont voté contre le mode de financement.
Voir quelques détails sur le projet de multiplex dans notre billet de mars 2006 sur le sujet.

Ticket d'accès au sport (TAS). Inspiré du TAC (Ticket Accélérateur Culturel), le futur TAS permettra une réduction de 30 à 50% sur les abonnements aux clubs sportifs pour les jeunes de moins de 18 ans selon les revenus. Le principe pourrait être étendu aux jeunes de 18 à 25 ans dans un deuxième temps. Il a aussi était évoqué le projet d'un TAL sur le même modèle en destination des activités loisirs municipales.
Le TAS actuel serait susceptible de toucher environ 600 jeunes selon les estimations.

Prochain conseil municipal : Lundi 24 septembre à 18:00. A l'ordre du jour, je retiens : convention de délégation de service public pour le théâtre (Avant-Scène Cognac), rapport annuel sur le prix et la qualité de l'eau (SIEAAC/Véolia), rapport annuel sur la collecte et l'élimination des déchets (Véolia), 1er avenant au projet de multiplex cinéma.

1 commentaire:

Michel APARIS a dit…

Il y a plus de 10 ans dans le cadre de « l’Avant Scène théâtre » nous avions avec René Marion mis en place le TAC (ticket accélérateur à la Culture) permettant aux revenus les plus faibles de pouvoir partager l’imaginaire du monde du spectacle. Je suis heureux que le TAS voie enfin le jour. Il aura fallu cinq années pour le mettre en place alors qu’il suffisait de copier l’existant tout en l’aménageant au domaine du sport. Il est vrai que cela devenait urgent vu les échéances électorales prochaines.
Trois regrets cependant :
- Il est limité aux jeunes de moins de 18 ans.
- Son application ne pourra se faire que pour les prochains abonnements soit pour certains dans un an.
- Il est également dommage que le TAL (ticket accélérateur au loisir) n’a pas été mis en place en même temps.

Michel APARIS