jeudi 20 mars 2008

Analyse des élections municipales à Cognac (maj)

Les résultats bruts :
Résultats Votants Nuls Jérôme Mouhot Michel Aparis Michel Gourinchas
1er tour 7 251 232 2 811 883 3 325
2ème tour 7 791 236 3 485 0 4 070
écart +540 +4 +674 -883 +745
Les résultats bruts détaillés par bureau de vote :: Tableau corrigé le 25/03, le nombre de votant avait été mal recopié.

Les 2 finalistes ont appelé à la mobilisation, l'enjeu du second tour a donc porté 540 électeurs supplémentaires à voter.
Les 883 électeurs de Michel Aparis au 1er tour ont eut à porter leurs voix ailleurs, certains n'ont peut-être même pas été voté dimanche. On ne donc que faire des suppositions sur ces chiffres bruts.

Tout d'abord, aussi bien au 1er tour qu'au second tour, la participation a battu les records locaux pour les élections municipales. Même si les chiffres restent faibles (58,4% et 62,7%) il s'agit des meilleurs taux de participation pour Cognac aux élections municipales.
En opposition avec les chiffres nationaux qui donnent une participation en baisse à 65%, un taux le plus bas depuis longtemps pour des municipales. Cognac reste donc en deçà de la moyenne mais en hausse sur le premier tour : Il y a donc bien eu mobilisation et un intérêt certains pour cette élection locale.



Au 1er tour Michel Gourinchas est arrivé en tête et c'est aussi sa liste qui effectue la meilleure progression en voix, lui permettant de remporter haut la main le second tour avec 585 voix d'avance. Le mouvement était lancé dès le 1er tour et confirmé au second.
Les bulletins nuls et blancs ont progressé de 4 voix, ce qui est négligeable.

Si on analyse les résultats en pourcentage des 2 finalistes, on s'aperçoit que la situation n'a guère évolué entre les 2 tours. Ainsi les électeurs de Michel Aparis du 1er tour (883) et les nouveaux votants du 2ème (640) n'ont rien changé à la position des 2 finalistes, ou plutôt que ceux-ci n'ont fait que voter statistiquement que comme les "autres".
Au 1er tour, en excluant les votes Michel Aparis, la liste Jérôme Mouhot récolte ainsi 45,81% et Michel Gourinchas 54,19%.
Au second tour le résultat final de Jérôme Mouhot est de 46,13% (+0,32) et Michel Gourinchas 53,87% (-0,32).

L'analyse par bureau de vote est plus intéressante et met en évidence des écarts importants.
Comme d'habitude les bureaux de l'hôtel de ville ont porté la droite en tête et ce sont les 2 seuls bureau ou Jérôme Mouhot arrive en tête.
Comme d'habitude aussi c'est le bureau de vote de Cagouillet 1 (suivi de très près par St-Martin 2) qui donne la photo la plus fidèle du résultat final, avec une fiabilité de 95% au second tour (98% au 1er tour).

La mobilisation a été la plus forte à Gagouillet 1 et 2 qui ont respectivement 71 et 76 votants supplémentaires, les autres bureaux variant de +31 à +59 votants. Mais c'est aussi à St-Martin 1 que la progression du nombre de suffrages exprimés a été la plus faible : ce qui indique que ce "flot" de votants à St-Martin 1 ont porté leurs voix sur le nul (131 nuls contre 25 au 1er tour).

La plus forte progression de la liste Mouhot a été à St-Jacques 2 (+87 voix) et au Foyer ADR (+75), la plus faible à Crouin 1 (+13 voix).
Pour la liste de Gourinchas la plus forte progression a été au bureau ANPE (+93) suivi de Crouin 1 (+89), la plus faible à Crouin 2 (+21).
Les plus forte et faible progression semble sans liens avec les résultats de la liste Aparis au 1er tour.

Le nouveau conseil municipal
A l'issue des résultats, la liste de Michel Gourinchas récolte 26 sièges et la liste de Jérôme Mouhot 7 sièges. Une situation inverse à celle des 7 dernières années. On ne sait pas encore qui siégera dans l'ex-majorité devenue opposition en 1 jour. Jérôme Mouhot aurait annoncé son désir de siéger, peu d'échos des 6 autres élus de l'opposition.
Donc théoriquement voici la photo du prochain conseil municipal :

Liste Changeons Cognac Liste Cognac de toutes nos forces
1. Michel Gourinchas 27. Jérôme Mouhot
2. Nathalie Lacroix 28. Jeanine Provost
3. Gérard Jouannet 29. Bertrand Sourisseau
4. Marianne Reynaud 30. Émilie Richaud
5. Jean-François Hérouard 31. Noël Belliot
6. Michelle Le Floch 32. Dominique Halley
7. Patrick Sedlacek 33. Michel Jayat
8. Françoise Mandeau
9. Serge Lebreton
10. Isabelle Lehman
11. Romuald Carry
12. Brigitte Bonneau
13. Jean-Marie Masson
14. Sylvie Mamet
15. Gérard Deligne
16. Maud Pourquier
17. Patrick Bompoint
18. Adjoua Kouamé
19. Claude Guindet
20. Marie-Paule Ancelin
21. Bernard Chambaudry
22. Marie-Laure Cano
23. Simon Clavurier
24. Annie-Claude Poirat
25. Gilles Le Moine
26. Dominique Charmensat

La suite maintenant

Samedi matin, vers 11h, première réunion du nouveau conseil municipal à Cognac qui verra l'élection du maire par les conseillers. Sans surprise ont peut prédire que Michel Gourinchas recueillera une large majorité. Se décideront ensuite les postes d'adjoints et de président de commissions. Dans les semaines à venir ce seront les sièges au conseil communautaire qui seront à pourvoir, ainsi qu'au SIEAAC et aux différents syndicats auquels participe la ville.
Avec Cognac, c'est aussi Châteaubernard qui change d'équipe avec la liste de Michel Boyer, c'est donc un conseil communautaire largement remanié qui entrera bientôt en fonction.
Des changements attendus qui doivent maintenant montrer leurs effets.

Conclusions numériques
État des sites internet des candidats.
  • Michel Aparis a publié un message de conclusion sur son site internet, continuant de se replacer à droite après avoir, durant la campagne, joué l'effarouché lorsque que l'on disait pas sa liste "sans étiquette". Il aurait retrouver son étiquette entre les 2 tours.
  • Le blog de Jérôme Mouhot reste coincé sur le dernier billet du 3 mars et il est probable qu'il reste en l'état longtemps (son blog des législatives était resté dans l'état pendant plusieurs mois).
  • Le blog de Noël belliot est à nouveau vierge, comme pour les législatives : on efface tout mais on garde les murs. On y trouve même un lien (vide) avec comme sujet "Cantonales 2010" !?
  • Le blog de Franck Valente est aussi resté coincé au 21 janvier dernier, date a laquelle il annonçait son abandon.
  • Le blog de Michel Gourinchas (ouvert depuis bientôt 2 ans) présente un remerciement à tous les militants, pendant que le site de campagne accueille les visiteurs sur un article de Charente Libre.
  • Le blog de Marianne Reynaud salue bien sûr la "victoire écrasante" de son camp et semble destiné à survivre à la campagne.
  • Et tiens, le blog de Bertrand Sourisseau des législatives est encore ouvert, mais coincé sur le dernier billet du 26 juin 2007.
Interlude
L'un des fervents commentateurs de ce blog durant la campagne : Gribouille était présent à l'hôtel de ville dimanche soir avec sa caméra vidéo et propose quelques vidéos de la soirée, à découvrir sur Daily Motion.

Résultats nationaux
Les résultats globaux sont largement en faveur de la gauche. Difficile d'en tirer des conclusions bien sûr et de nombreux éditorialistes le font beaucoup mieux que je ne saurais le faire.
En Charente et dans la région les résultats sont aussi et encore très favorable à la gauche qui renforce aussi ces positions en prenant de nombreux communes (Angoulème, Cognac et Mansle) et des sièges au conseil général de Charente. Une gauche qui, en Charente, tient les manettes de la région, du département et des principales communes.

En attendant le gouvernement nous a expliqué que les résultats (poussant largement la gauche en avant) indiquent que les citoyens veulent que le gouvernement accélère le train des réformes... Il y a derrière cela une logique qui me dépasse largement. Mais qui se rapproche quelque part de celle, des mêmes auteurs, qui nous serinaient il y a quelques jours encore qu'il s'agissait d'une élection locale sans aucun enjeux nationaux. Comme quoi une bonne nuit peut faire changer d'avis.

Chez nos voisins de la commnauté de communes
Cognac et Châteaubernard ont des scrutins à liste complète comme toutes les villes de plus 3500 habitants, mais les autres communes de la communauté de communes ont des scrutins à liste mixte dont les résultats sont exprimés par candidats. Les nouveaux maires ne seront connus qu'après que le nouveau conseil élu ait voté. Le tour de la communauté de communes, avec les résultats officiels publiés par le ministère de l'intérieur.
  • Ars : élus dès le 1er tour, Marie-Paule Guilloton pourrait être réélu de justesse elle arrive dernière de la liste des élus.
  • Boutiers-Saint-Trojan : élus dès le 1er tour, Robert Richard devrait être reconduit dans ces fonctions de maire, il arrive 9ème position sur sa liste.
  • Bréville : élus au 2ème tour, Jean-Loup Mercier devrait être reconduit dans ces fonctions de maire, il arrive 9ème position sur sa liste.
  • Châteaubernard : élus au 1er tour, la liste de Daniel Boyer occupera 22 sièges et celle de Jean-Claude Fayemendie 5 sièges.
  • Cherves-Richemont : élus au 1er tour, Alain Riffaud devrait être reconduit, il arrive en 4ème position
  • Cognac : élus au 2ème tour, la liste de Michel Gourinchas occupera 26 sièges, celle de Jérôme Mouhot 7 sièges.
  • Gimeux : élus au 1er tour, Joel Baudin devrait être réélu de justesse, il arrive avant-dernier.
  • Javrezac : élus au 1er tour, Jean Gombert arrive en tête
  • Louzac-Saint-André : élus au 1er tour, Lilian Jousson devrait être réélu de justesse, il arrive dernier de la section 1
  • Merpins : élus au 1er tour, nouvelle équipe car le maire sortant (Jean-Claude Marchais) ne s'est pas représenté
  • Mesnac : élus au 1er tour, Georges Renou arrive en 5ème position
  • Saint-Brice : élus au 1er tour; André Pelletant arrive en tête
  • Saint-Laurent-de-Cognac : élus au 1er tour, Christian Fayoux devrait être réélu, il arrive 11ème sur la liste
  • Saint-Sulpice-de-Cognac : élus au 1er tour, nouvelle équipe car la maire sortant (Bernard Fichet) ne s'est pas représenté

3 commentaires:

Marianne Reynaud a dit…

Merci PAD pour tous ces articles de campagne et le boulot que tu as fait pendant ces longs mois. Je voulais rajouter, que non seulement mon blog est amené à continuer à vivre, mais qu'il était présent avant la campagne puisque je l'avais crée pour les élections législatives. Désormais en tant qu'actrice de cette nouvelle municipalité, je souhaite continuer à informer les citoyens de l'actions municipale que nous allons mener et continuer à écrire des articles sur d'autres sujets divers et variés comme la politique nationale ou encore sur des évènements ponctuels locaux ou nationaux.

Anonyme a dit…

Merci pour vos analyses des résultats des Municipales. Cependant, par rapport aux chiffres de la presse locale, il y a une différence de 100 voix pour les votants au 2° tour...ce qui remet en cause vos commentaires sur le comportement des électeurs d'Aparis et la progression des bulletins nuls à St Martin.

Pierre-Alain Dorange a dit…

Merci cher anonyme de 10:29, vous avez raison il y avait une erreur dans mon tableau de base par rapport aux valeurs que j'avais noté lors du dépouillement.

J'ai donc corrigé le billet à l'instant à partir de données du ministère de l'intérieur (lien dans le billet).

L'erreur concerné le nombre de votant du bureau de St-Martin 1 : 655 votants et non pas 755 comme j'avais pu le noter au départ : ce qui explique mon étonnement sur le nombre de nul de ce bureau.

Par contre ça ne change rien au éventuel report des électeurs de M. Aparis, leur "comportement" reste le même que celui de l'ensemble des votants. Mais on peut noter qu'ils ont participé au vote et ne semble s'être guère abstenu.

Encore merci de votre vigilance.