dimanche 1 juillet 2007

Conseil de la communauté de communes : suite

Suite du billet du 28 juin.

Après le coup de théâtre des conseillers de châteaubernard (voir billet précédent), le conseil communautaire a repris avec le déroulement de l'ordre du jour.

Il est à noter que ce conseil était suivi par 11 citoyens présents dans la salle, chiffre important car d'habitude nous sommes 2 ou 3... Un effet post-élection ?

Plusieurs points financiers étaient à l'ordre du jour :
  • modification des budgets pour les travaux aux CYRC (Club d'Aviron, budget final 1 132 650 euros) et au centre équestre : financé par un emprunt.
  • Renouvellement de la ligne de trésorerie auprès de la Société Générale, pour 5 000 000 d'euros à 3,75% sans frais.
  • délégation au président pour les renégociations des dettes, point que n'aurait certainement pas approuvé Châteaubernard, mais voté à l'unanimité. Ceci permet au président de décider seul des renégociations de dettes sans passer par le conseil communautaire. Ceci doit permettre de profiter d'opportunités sur les marchés boursiers pour diminuer les remboursements d'emprunts. Le président ne fera qu'avaliser rapidement les choix de l'équipe financière. Ce point a été présenté par le principal acteur : M. Laleu, nouveau directeur qui remplace M. Lavalette.
Ensuite, il a été voté la possibilité de proposer des gratifications aux stagiaires qui travailleront pour la communauté plus de 2 mois : 10% du plafond sécu pour les bac+2 et 12,5% pour les plus diplômés.

Quelques demandes de subventions ont été rapidement discutés :
  • 9 500 euros pour le conservatoire de musique (qui ouvre un cours de musique contemporaine)
  • 20 000 pour l'AJAC qui organisme la fête du Cognac (7% du budget).
  • 1 500 euros pour l'association Vivre en Borderies pour l'organisation d'un marché
  • 24 000 euros pour les hôteliers pour financer 50% d'une étude préalable concernant la mise en valeur touristique dans le cadre de l'organisation de séminaires. Un des buts et de faire un état des lieux qualitatifs de l'offre en pays Cognaçais.
  • 88 000 euros pour la Chambre de Commerce et d'Industrie dans le cadre de la gestion de l'aérodrome civil de Cognac/Châteaubernard : 75 000 euros pour l'investissement et 13 000 euros pour le fonctionnement
Le barreau de liaison entre la contre-allée de l'avenue d'Angoulême et le chemin de la Nicerie est terminé, celui-ci a été classé dans l'inventaire de la voirie communautaire. Le sujet est toujours aussi confus : cette voie qui avait été sujet a discussion en décembre dernier et qui alors était temporaire pour permettre un accès aux travaux et donc bien devenu un accès pour les employés et les livraisons à la clinique et au futur hôpital.

La communauté continu ces travaux pour offrir plus de place aux entreprises locales, en poursuivant :
  • extension de la Zone Industrielle des Rentes, le budget travaux a été revu à la baisse avec 267 000 euros (contre 371 000 initialement) : les appels d'offres vont être lancés
  • création de la Zone d'Activité d'Ars sur 4,8 Ha, le projet est bouclé avec un budget de 493 000 euros et des options complémentaires concernant le paysagement. Les appels d'offres vont être lancés.
  • futur Zone Artisanale de Saint-Sulpice (26,8 Ha) : il ne reste que 3 parcelles a acheter pour boucler le projet et lancer les travaux. Il y a eu quelques discussions sur les coûts d'achat des terrains, car une des parcelles récemment acquise l'avait été un prix très bas : il s'agissait d'un petit terrain appartenant au département et qui l'a cédé en dessous du prix du marché.
Le président, bien qu'ayant refusé précédemment à Jean-Claude Faymendie (vice-président) de changer l'ordre du jour, c'est permis de retirer un dossier (pas suffisamment prêt) et d'en ajouter un en cours de séance pour demander aux conseillers de voter pour la proposition de faire le prochain conseil communautaire au nouveau club d'aviron dont les travaux sont terminés.
Après les rappels à la loi face à la demande de Châteaubernard le président a là été bien léger avec la procédure, car il semble bien que l'ordre du jour ne peut être modifié en cours de route. Bien sûr là c'est un sujet plutôt frivole, mais tout de même cela ne contribue pas à donner une image de respect et de démocratie...

Ensuite 2 gros dossiers ont été examinés :
  • le Foyer des jeunes travailleurs (FJT), vétuste qui a besoin d'un sérieux rajeunissement. Le bâtiment actuel ne peut être réhabilité semble-t-il. Il est donc proposé à la communauté de financer une étude qui visera a établir un cahier des charges et définir les besoins exacts du FJT pour un futur bâtiment. L'accent a été mis a plusieurs reprises et de manière insistante sur le fait que le financement de l'étude n'engage en rien la communauté quand aux financements du futur bâtiment. Michel Gourinchas en a profité pour indiquer que la région est prête a s'engager sur ce dossier et qu'il serait bien que le FJT ne soit pas trop éloigné du futur CFA en projet : implicitement sur le site du projet de quartier Monnet.
  • le centre équestre, dont les travaux s'achèvent et qui ouvrira à la rentrée 2007. Un dossier bien étrange arrive sur le tapis : le mode de gestion du site. Il semble que les conseillers découvrent a 3 mois de l'ouverture que les nouvelles activités avec leur volet commercial (location de box) ne soient plus adaptés pour la gestion actuel par une association. Il est donc proposé de lancer une étude visant à déterminer si une régie ou une délégation de service public serait adapté et a en établir un cahier des charges pour lancer les futurs appels d'offre...
    Le sujet a été discuté, il a été rappelé que le volet commercial servira a financer la mission de service public du centre qui devra s'ouvrir plus aux scolaires et aux handicapés ! Mais personne n'a relevé que l'on s'y prenait un peu tard (à la fin des travaux) et dans une certaine précipitation. Le président n'est sur de rien et annonce d'abord un coût modeste (2000 euros) pour se raviser quelques instants plus tard en s'apercevant que l'étude inclura la rédaction du cahier des charges en vu d'une délégation... Je ne sais pas qui a gérer le dossier à la communauté mais ça ressemble a pas grand chose : une étude sera donc lancé dont le coût est a ce jour inconnu et dont l'issue sera a priori de lancer un appel d'offre en délégation de service public. Est-ce un effet collatéral du manque de réunion pendant les 3 derniers mois ?
Les questions libres de fin de séances ont concernés l'atelier du CAT des Vauzelles qui après son récent incendie est à la recherche de locaux : une solution temporaire a été trouvé mais rien de définitif en attendant les travaux.
Ensuite Joel Baudin (maire de Gimeux) c'est inquiété que la majorité des dossiers présentés était indiqué "selon l'avis du bureau" alors que lors de la dernière réunion du bureau le quorum n'était pas présent et donc qu'aucune décision n'avait été voté. Le président lui a indiqué que justement comme le quorum n'était pas réuni ce n'est qu'un avis pas plus... Ce qui dans les faits ne change rien puisque le bureau ne fait que proposer et que c'est bien le conseil qui vote au final.

Un conseil qui s'est terminé tôt ou il y a eu peu de débats... Les points douteux ou manquants de clareté n'ont pas été discuté, tout a été voté a l'unanimité.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

le centre équestre de cherves va avoir droit au meme traitement que le golf du cognac. La semaine derniere au golf du cognac, une mascarade a eu lieu. Mouhot et un de ses lieutement, le sultan COASTES ont décidés très facilement de modifier les statuts pour donner les pleins pouvoirs à la garde rapprochée. Une dsp va etre proposée au conseil de cognac mais le résultat est déjà connu, Mouhot la dit. Puis une chartre va etre établie par la mairie avec des contraintes suffissaments fortes pour ne pas laisser de chances aux autres que la liste du Sultan COASTES. Petit rappel, il a dit qu'il se retirerait après la DSP. Va t'il tenir ses engagements auprès des membres... Il est question d'un pret de 1,300 000 € sur 15 ans dont la moitié ou un tiers financé par la mairie de Cognac et le reste par les membres de l'association sportive, loi 1901. L'avenir sportif du club est en déclin depuis une dizaine d'annnée, date à laquelle Le sultant à prit les commandes. Les jeunes ont peu de chance d'évoluer au niveau national, on a deja payé le parking, le club house. Demain, c'est l'arrosage, l'agrandissement du 4 trous, le déplacement des installations techniques, la cuisine doit etre refaite à neuf. D'un autre coté, les emploies sont au plus bas, avec essentiellements des contrats de qualifs et des stagiaires. Le directeur du golf Thierry Olivier, fidéle du Sultan se garde bien de parler de cela. il est également question du nombreux de compétitions en diminution chaque année. Les sponsors sont décus de l'accueil que le directeur leurs fait. Aujourd'hui avec la DSP et le Sultan, on prends les memes et on recommence pour 15 ans.


Si demain, le centre équestre est aussi bien géré que le golf du cognac, l'avenir sportif est compromis. Il est triste que ce soit les jeunes qui paies la facture des erreurs de certains qui n'arrivent pas à ce détacher du pouvoir qui demande des compétences. Pour ma part, je trouve que Cognac et La CC sont tous sauf des lieux de démocratie.

L'état bananier n'est pas loin.

Je me souviens d'une époque ou les équipes de rudby, de foot et autres sports étés en haut du classement national des villes sportives. Aujourd'hui, on offre des médailles, inconito lors d'un réunion annuelle... J'aimerais tellement que le sport soit au centre de Cognac, apporter du dynamisme, de la jeunesse et de la convivialité. Mais pour ca, il faut donner envie aux jeunes de rester en charente et à Cognac.

Monsieur le Maire et ses lieutenants, je pense également à Noel BELLIOT, qui a été un sportif de haut niveau en athlétiste de se mobilisés et d'aller dans le sens de l'effort...

Anonyme a dit…

et apprender à écrire français pour faciliter la compréhension des posts c'est un sport, un rêve ou une nécessité?

JJ a dit…

Alors voilà, la mairie va dépenser une somme considérable pour soutenir le golf, sport on ne peut plus élitiste, touchant une majorité de "riche" de la région de cognac, on privilégi ainsi les hautes classes, plutot que notre jeunesse sportive.
Ce matin Mr le maire éclaircissait le volet financement du Tour de france dans CL, 86 600€, justifiant cette somme comme convenable compte tenu de la publicité faite à cognac !! Rapelons aussi le cout du festival du film policier, dont les résultats sont médiocres, la encore publicité théorique pour la ville, en réalité peut de place médiatique !!!
En conclusion, il apparait clairement que la mairie privilégie, et cela depuis longtemps, les dépenses liées au paraitre !!!

Alors pour revenir sur le premier commentaire, au niveau du sport local, garder les jeunes c'est bien mais leur permettre de faire du sport c'est mieux !! Si vous ne faites pas parti du foot, du bascket, du rugby ou du cyclisme, votre club aura du mal !!
Si en plus vous n'avez d'apointances avec certaines personnes bien placées des services spécifiques, alors la vous avez tout gagné !!!
Aujourd'hui des structures existes et ont du mal a fonctionner fautes de moyens, d'aides ... Pire encore des idées de création de club ne voies pas le jour par ces mêmes manques de moyens techniques et logistiques.
Ainsi Cognac, ne dispose pas, à l'inverse de Saintes, d'un véritable espace dédié aux skateboards, rollers... malgré 2 ou 3 modules "de bonne conscience" à la base plein air.
Mais les fonds partent ailleur, dans des priorités de paraitre, d'élitisme .... Il ne faut pas venir s'étonner si les jeunes partent, quitent la ville,ou en viennent à la détérioration et à la dégradation, ils sont oubliés.
Un jeune est un futur électeur qui a une bonne mémoire.
Il est temps pour les équipes municipales et communautaires, toutes tendances politiques confondues de se réveiller, et de ce mettre au travail, car les querelles municipales et communautaires ne sont pas l'affaire de la population qui attend des actes et des projets concrets !!
Merci

Rodrigo a dit…

Oi, achei teu blog pelo google tá bem interessante gostei desse post. Quando der dá uma passada pelo meu blog, é sobre camisetas personalizadas, mostra passo a passo como criar uma camiseta personalizada bem maneira. Até mais.

murcia a dit…

O rodrigo! vou fazer um pequenho passeio no teu Blogue y ver tua camisetas!

Bon, c'est pas le tout, tout ça me donne soif.

Chez moi, aussi, la communauté de commune est active, mais la photo, dans le post précédent, mondre l'importance de celle de Cognac.

Anonyme a dit…

C'EST DU NOUVEAU CHEZ VOUS
Commencer en beauté avec cette promotion surprise.
Avez-vous besoin d'aide financière pour démarrer votre propre entreprise? Ou Pour acheter votre propre voiture? Ou vous avez simplement besoin d'un prêt personnel pour payer vos factures? Pour financer votre projet? Vous avez besoin de crédit pour répondre à vos dettes? Vous voulez construire, rénover, restaurer, ou simplement organiser votre résidence? Vous voulez acheter une maison ou un appartement? Ou tout simplement pour couvrir les besoins personnels ou familiaux? Une institution vous offre ce crédit financier à court ou à long terme à un taux de 4% .Vous pouvez obtenir des prêts allant de 3.000 € à 8.000.000€. Notre remboursement de 10-240 mois Ainsi, vous aurez la facilité à rembourser votre crédit.
e-mail : anapafinace@gmail.com
anapafinace@gmail.com